Kervarqueu, Saint-Pol-de-Léon

 

Le projet de Kervarqueu est le produit d’une réflexion menée depuis quelques années par l’agence d’urbanisme AT OUEST sur la densification des communes rurbaines bretonnes.

A Saint-Pol-de-Léon, c’est grâce à la rencontre volontariste des urbanistes de l’agence AT OUEST et des élus désireux d’établir un quartier résidentiel et social, que le pari de la densification se réalise.

Le projet de Kervarqueu répond aux exigences de densité du SCOT du syndicat mixte du Léon, qui définit une densité de 25 logements/ha en continuité des centres-bourgs. C’est pourquoi l’opération de Kervarqueu aboutira à la création d’environ 110 logements, répondant aux besoins quantitatifs observés sur la commune de Saint-Pol-de-Léon. Ces logements (maisons individuelles, maisons de ville et collectifs) s’implanteront sur des parcelles d’environ 300m². Le projet de Kervarqueu a démontré que réduire la taille des parcelles à moins de 300m² pose la question de leur inscription dans le paysage. Les interfaces des constructions avec les espaces privés et publics ont donc été fondamentales dans la conception du projet.

Pour faire écho à la taille plutôt réduite des terrains, les contraintes imposées sur l’implantation des maisons sont fortes, mais réfléchies pour laisser le maximum de liberté et d’originalité dans la conception architecturale de chaque projet individuel.

Ainsi, afin d’intégrer au mieux les maisons dans les lignes de force du paysage, nous avons pris le parti d’imposer des hauteurs progressives des faîtages du Sud (où la hauteur du faîtage n’excèdera pas six mètres), au Nord (où la hauteur du faîtage sera comprise entre huit et neuf mètres). Sur certains lots, le corps du bâtiment principal devra donc respecter des demi-gabarits d’accroche, en imposant la façade en limite Nord de lot, et le pignon en limite Est de lot. Cette règle permet de créer un véritable effet de rue au sein de l’espace public, grâce à la matérialisation d’un front bâti régulier et lisible.

Par ailleurs, le projet offre une place forte au piéton par la création d’une coulée verte structurante au Sud, sur laquelle vient s’appuyer notre opération. Bordé de deux talus plantés, à l’image d’un chemin creux, ce mail piéton offre une perspective intéressante sur la Chapelle et les vieux lavoirs de  Kerenec à l’Ouest. La ballade au cœur de cette coulée verte sera rythmée par une fenêtre verte s’ouvrant vers le Nord. Elle prendra la forme d’un vaste espace vert, laissé à la libre appropriation des habitants.

 

 

Imprimer cette fiche